Xiaomi Mi Pad 3 : le test

Je vous présente aujourd’hui une tablette que j’attendais de pied ferme : la Xiaomi Mi Pad 3. Que vaut-elle ? Retour d’expérience après une semaine d’utilisation.

Présentation de la Xiaomi Mi Pad 3

La Xiaomi Mi Pad 3 est une tablette milieu/haut de gamme dont le prix se situe autour des 240€. Pour ce prix, elle offre des prestations plutôt premium :

  • châssis aluminium
  • CPU MTK 8176 hexa-core
  • 4 Go de ram
  • 64 Go de rom
  • écran 8″ 2048×1536 IPS
  • APN arrière de 13 MPix
  • APN avant de 5 MPix
  • wifi ac
  • bluetooth 4
  • batterie 6600 mAh
  • USB type C

Vous l’aurez compris, sur le papier, cette tablette est vraiment intéressante, surtout pour ce prix. Maintenant, la question qui se pose est : le ramage vaut-il le plumage ?

Une semaine avec la Xiaomi Mi Pad 3

Je n’aime pas les tests « académiques ». Pour moi les benches ne veulent rien dire.  Un appareil peut être puissant selon les benches et être une calamité à l’utilisation. Voilà pourquoi je ne m’y fie pas, et pourquoi j’en n’en propose pas dans mes tests. Voyons plutôt ce qu’elle vaut vraiment à l’utilisation.

Le premier contact de la tablette passe par MIUI, ici dans sa version 8. Cette surcouche rapproche énormément Android de ce que propose IOS, avec notament l’absence du drawer d’applis, elles sont toutes présentes sur l’écran d’accueil. L’écran des réglages est lui aussi remanié. Avec du bon et du moins bon, certains réglages se retrouvant difficiles d’accès quand on a l’habitude d’Android stock. Mais rien qui ne soit insurmontable.

Pour en revenir à l’écran d’accueil, je ne suis pas fan. D’autant qu’il n’est pas possible d’y ajouter des widgets, par exemple. Un écran spécifique leur est réservé. Autant dire que c’est, à mon sens, contre-productif, l’intérêt étant d’avoir tout sous la main d’un coup, apps favorites et widgets. J’ai donc eu vite fait de changer de launcher par Nova, qui est nettement plus personnalisable. Notons au passage que le Play Store est pré-installé sur la tablette, c’est donc une opération facile. Ceci fait, la tablette est immédiatement plus agréable à l’usage.

La suite est indépendante du launcher. Par exemple la qualité de l’écran, lumineux, avec une belle définition, c’est flatteur pour le contenu affiché. Idem pour la fluidité, le CPU et les 4 Go de ram font parfaitement leur boulot, et à aucun moment je n’ai eu à souffrir de ralentissement, pourtant la tablette est déjà bien chargée.

L’appareil photo est dans la moyenne. Rien de transcendant, rien d’alarmant non plus, si ce n’est que l’appli par défaut est assez pauvre, on aura vite fait de la remplacer. Mais le résultat est correct, et c’est ce qui compte.

L’autonomie, elle aussi, est plutôt bonne. La batterie de 6600 mAh tient la route, et même en oubliant parfois de brancher la tablette le soir (une habitude chez moi, bien ou pas), je ne me suis jamais retrouvé pris en défaut.

En conclusion

La Xiaomi Mi Pad 3 est pour moi une très bonne tablette. Une esthétique agréable, de bonnes performances, un launcher qui n’est pas trop à mon goût mais facilement remplaçable, voilà qui me suffit plus que largement.

Vus pourrez vous procurer cette tablette pour 241€ chez mon partenaire Gearbest, que je remercie pour avoir permis ce test.