Test du micro-récepteur de volet roulant Somfy

Après le récepteur RTS Centralis Uno, c’est au tour du micro-récepteur de volet roulant Somfy de passer entre mes petites mains. Une nouvelle fois, le montage n’a rien de compliqué.

microrec2

Présentation du micro-récepteur

Il s’agit d’un petit boîtier destiné à prendre place derrière une commande murale, une plaque de finition ou encore directement dans le coffrage du volet roulant. Il est commandé en RTS (Radio Technology Somfy) et est compatible avec la box TaHoma… en quelque sorte, nous verrons la subtilité plus loin.

Il est livré avec une notice détaillée multilingue et une barrette de connexion si vous n’utilisez pas (ou plus) de commande murale.

Montage du micro-récepteur

Bien entendu, on va tout d’abord couper le courant au niveau du tableau électrique. Ensuite, on démonte la commande murale… et, dans mon cas, on constate qu’il n’y a pas beaucoup de place là-derrière, et on se demande comment on va loger le micro-récepteur. En effet, bien que ma boîte d’encastrement ait les dimensions requises (50mm de profondeur), ma commande murale Schneider la remplit déjà bien ! Mais j’ai un plan…

microrec3

Au niveau du câblage, rien de bien compliqué : L pour la phase, N pour le neutre (le neutre du réseau électrique à gauche, celui du moteur au milieu), il reste les fils marron et noir qui vont prendre place respectivement pour la montée et la descente (ou inversement, c’est selon). Il reste ensuite les trois fils qui partent du micro récepteur, et qui vont se brancher sur la commande murale… si vous l’utilisez. Dans le cas contraire, vous utiliserez la barrette fournie pour y insérer les fils afin qu’aucun contact ne puisse arriver.

Au secours, je ne peux plus mettre ma commande murale !

Eh oui, ma commande murale Schneider était trop profonde, je ne peux donc plus la mettre maintenant que mon micro-récepteur est en place. Heureusement, il me reste un lanceur de scénario, je vais donc pouvoir passer par ma box pour remplacer ma commande murale.

Je fais donc l’appairage du micro-récepteur avec la télécommande, en utilisant un canal spécifique pour ne commander que lui. Je peux aussi faire un second appairage sur le canal général pour commander le récepteur avec le reste de mes volets. Puis je file sur mon ordinateur. J’ouvre ma console TaHoma, et j’ajoute tout d’abord mon lanceur de scénario IO. J’ajoute ensuite mon volet.

microrec1

Et c’est là qu’on voit que la compatibilité entre le volet et la box n’est pas totale. Car en fait ce n’est pas le volet qu’on appaire, mais le canal de la télécommande, celle-ci est donc obligatoire si vous voulez utiliser le micro-récepteur avec votre box.

Il me reste à attribuer à mon lanceur de scénario l’équipement volet roulant que je viens d’ajouter, à mettre le lanceur en lieu et place de ma commande murale et le tour est joué. Il faudra cependant compter une petite latence entre le moment où l’on appuie sur la commande et celui où le volet commence à bouger/s’arrêter, l’information devant transiter par la box. Mais cela ne me dérange pas outre mesure, de plus j’utilise peu la commande murale désormais.

En conclusion

Une nouvelle fois, Somfy nous propose quelque chose de simple à mettre en oeuvre, à condition, dans notre cas, d’avoir une boîte d’encastrement suffisamment profonde ou une commande murale qui ne le soit pas trop.

Vous pouvez retrouver le micro-récepteur de volet roulant Somfy sur la boutique officielle ou sur Amazon au prix de 64,90€

[content-egg module=Amazon template=list]