Test de l’ampoule Yeelight blanche

L’éclairage est probablement le point d’entrée le plus simple dans la domotique. Et le choix est vaste, avec des solutions onéreuses comme les Hue de Philips, les Lifx, ou des ampoules moins chères comme les Milight. Après le bandeau de led Yeelight, voici un autre élément de la gamme d’éclairage de Xiaomi, l’ampoule wifi, dans sa version blanche.

Présentation de la Xiaomi Yeelight blanche

L’ampoule arrive dans une boîte blanche, arborant le logo de l’application. Difficile de faire plus sobre. Côté finition, les plastiques semblent de bonne qualité, c’est bien ajusté, rien à dire. L’ensemble de fait pas cheap, mais on n’est pas encore au niveau d’une Hue par exemple.

Côté fonctionnement, rien de plus simple : on visse l’ampoule dans sa douille (culot E27), on allume l’interrupteur, on attend une vingtaine de secondes et on lance l’appli Yeelight. L’ampoule va être automatiquement détectée. Car c’est ce qui fait la force de la gamme Yeelight : elle communique directement en wifi, nul besoin d’un pont comme sur les Hue ou les Milight.

L’ampoule fait 8W, une bonne puissance d’éclairage donc, avec un blanc assez neutre. Et on voit ici la majeure limitation de cette ampoule : la température de couleur n’est pas réglable, seule l’intensité l’est. On restera donc bloqué à 4000K. Mais quand on regarde le prix de l’ampoule, on se dit que finalement il sera difficile de faire mieux !

Outre le réglage manuel de l’intensité, on trouvera plusieurs programmes, dont deux qui ajusteront progressivement l’intensité de la lumière. Enfin, et pour moi il s’agit d’un gros point fort pour une ampoule de ce prix, c’est la compatibilité native avec Tasker et IFTTT ! Pour finir, on pourra également définir des programmations ainsi que des timers.

Vous pouvez commander l’ampoule Xiaomi Yeelight White pour environ 10€ chez mon partenaire Gearbest.