Steemmonsters, ou comment gagner des cryptos en jouant

Vous connaissez probablement les jeux de cartes type Pokemon, Yu-Gi Oh! ou encore Magic The Gatering. Si c’est le cas, vous pouvez descendre directement de quelques lignes pendant que je fais un petit rappel pour les autres.

Ces jeux de cartes (TCG pour Trading Cards Games) sont un succès planétaire. Le principe est simple : les joueurs collectionnent des cartes qu’ils achètent, et s’affrontent en opposant leurs cartes sur le principe d’un jeu de bataille amélioré. Le côté ludique se mêle au plaisir de collectionner.

Steemmonsters, un nouveau genre de TCG

Steemmonsters

Ces jeux de cartes ont bien entendu été déclinés il y a longtemps en version en ligne. Mais Steemmonsters donne une nouvelle dimension à ces CTG en ligne. En effet, il a la particularité de permettre au joueur de mettre un pied dans les monde de la crypto en douceur (le gauche, ça porte bonheur). Comment ? Vous allez voir, c’est simple.

Un compte Steem est nécessaire pour jouer. Steem est une blockchain initialement créée pour récompenser les blogueurs selon l’intérêt suscité par leurs articles, mais les usages ont largement évolué depuis, et se sont énormément diversifiés. Inutile d’aller plus loin à ce sujet, c’est la suite qui est intéressante.

Une fois ce compte Steem créé, il suffit de se loguer sur le site Steemmonsters.com et d’acheter son starter pack. Eh oui, comme pour les jeux de cartes classiques. Un starter pack vaut 10$. Et c’est là que les choses deviennent intéressantes, car le site accepte les paiement via Paypal, mais aussi en cryptos : BTC, ETH, LTC, BNB, TRX, XMR, DASH et bien sûr, le STEEM. Par la suite, c’est dans cette crypto que tout se passera.

Car il faut savoir que les cartes ont une vraie valeur, et existent en quantité limitée. Il vous sera possible d’échanger vos cartes avec d’autres joueurs, mais aussi et surtout d’en acheter et en vendre sur le Market, un véritable marché aux cartes. Lorsque vous vendez une carte, vous êtes payé en STEEM, que vous pouvez ensuite convertir en Euro via des plateformes d’échange de crypto-monnaies.

Le marché aux cartes

Jouer à Steemmonsters

Mais passons à la partie la plus importante, le jeu en lui-même. En dehors de l’aspect collection, il existe une partie jeu, où vous affrontez d’autres joueurs. Plusieurs ligues sont disponibles, en fonction de votre score, ce qui vous assure de jouer contre des joueurs de votre niveau. Vous constituez votre équipe en sélectionnant soigneusement vos cartes selon la stratégie que vous avez choisie, chaque carte ayant ses spécificités. Puis vous passez au combat. Celui-ci se déroule automatiquement en fonction des forces et faiblesses des cartes présentes. Lorsque vous gagnez, vous grimpez au classement, lorsque vous perdez, vous descendez.

Composez votre équipe…
… et combattez !

À mesure que vous progressez dans le tableau des scores, vous débloquez des niveaux, ce qui vous fait gagner des cartes supplémentaires qui vous sont distribuées en fin de saison (une saison durant 20 jours). De plus, chaque jour une quête est disponible pour vous faire gagner des cartes supplémentaires, disponibles immédiatement.

Le tableau des scores

Bien entendu, vous pouvez à tout moment acheter des boosters, au prix unitaire de 2$, pour 5 cartes supplémentaires. Le côté sympa, c’est que les doubles ne sont pas inutiles, bien au contraire : en les combinant, vous faites évoluer la carte ! Ainsi, vous gagnez en puissance et en efficacité !

Un jeu addictif

Je ne connaissais pas vraiment ce type de jeu. Certes, mes enfants jouent aux cartes Pokemon, mais je ne m’étais jamais interrogé sur le fonctionnement, mais on se prend très vite au jeu ! Mon fils de 10 ans s’y est pris également, mais cela ne m’étonne pas vraiment en fait. C’est le premier jeu vidéo que l’on a vraiment en commun !

Envie d’essayer ? C’est par ici ! (lien de parrainage).

Laisser un commentaire