Occasion : vendez bien sur internet!

Le bon coin, Price minister ou encore Facebook, le web est un formidable endroit pour revendre ses objets d’occasion. Voici mes conseils pour mieux vendre.

brocante-occasion

Désormais, l’occasion se trouve sur le web !

L’occasion et le web, une grande histoire !

Depuis que le web est web, il s’y vend du matériel d’occasion. En effet, il est facile d’imaginer la portée des annonces, par rapport à un journal d’annonces entre particuliers ! Il y a 10 ans, on ne jurait que par Ebay et ses enchères, mais aujourd’hui, la donne a changé, et c’est principalement Le bon coin qui tire les marrons du feu. Mais nous allons voir que ce n’est pas le seul endroit pour vendre vos objets d’occasion.

Le bon coin, avantage local !

Le point fort du site Le bon coin, c’est le découpage par région dès la page d’accueil. Cela vous permet de cibler votre clientèle pour des choses que vous ne pourriez pas livrer, ou très difficilement : immobilier, automobile, ou autres objets de grosse taille. Pour ces objets, l’acheteur pourra facilement faire quelques dizaines de kilomètres ! En revanche, pour de l’objet plus petit, comme des livres d’occasion, des DVD ou encore des jeux vidéo, cela devient moins évident : en effet, l’acheteur sera frileux pour faire 50 kilomètres pour aller chercher un livre à 5€ !

Le bon coin, l'occasion près de chez vous !

Le bon coin, l’occasion près de chez vous !

Les autres avantages du bon coin sont bien entendu la gratuité des annonces, l’absence de commission prise par le site et, bien entendu, sa notoriété. Car la première chose que l’on fait quand on cherche un produit d’occasion, c’est bien de cliquer sur Le bon coin ! Mais voyons les autres solutions…

Price minister, pour une organisation au top

L’avantage de Price minister, c’est d’une part de se présenter sous la forme habituelle de site de commerce en ligne, et d’autre part d’y présenter à la fois des objets neufs et d’occasion. La grande force, pour vous vendeur, est que votre produit sera bien présenté, l’achat facilité pour le client puisque Price minister gère le paiement, et enfin la facilité pour vous, puisqu’ils gèrent également l’envoi. Ainsi, si les frais d’envoi sont payés par le client, ils sont ensuite pris en charge par le site, vous n’aurez qu’à imprimer le bon Colissimo à coller sur votre colis.

price minister occasion

L’idéal pour les livres, CD, DVD, jeux vidéo…

Côté objets, Price minister est plus indiqué pour des objets éditoriaux, livres, CD, DVD ou jeux vidéo. En bon état de préférence. Vous pourrez également y vendre vos objets de petite taille, électronique, collector ou tout ce qui peut s’envoyer sans trop de difficultés. En ce qui me concerne, le plus gros fut une statuette Star Wars de collection qui logeait dans un carton de 60cm x 60cm x 60cm pour un poids de 17kg. Price minister a géré l’envoi sans problème, et en suivi ! Je m’y suis débarassé de quasiment toute ma collection de BD, qui encombrait mes étagères, très facilement.

Notez enfin que Price minister prend une commission sur les ventes, mais rien de rédhibitoire. L’argent est ensuite reversé sur votre compte bancaire sans conditions ni montant minimum, ou bien vous pouvez utiliser votre cagnotte pour acheter sur le site.

Facebook, la brocante locale

L'occasion est aussi sur Facebook !

L’occasion est aussi sur Facebook !

Pour finir, vous avez des petits objets d’occasion que vous voulez revendre à très bas prix, comme de vieux jouets, ou encore des vêtements ? Faites un tour sur les groupes Facebook ! Il y aura sûrement un « vide-grenier » virtuel, ou un « vide-dressing » pour accueillir vos fripes ! Tapez dans le moteur de recherche le nom de votre ville, il y a fort à parier que vous y trouverez un ou plusieurs groupes de revente d’objets d’occasion ! Et là, les règles varient d’un groupe à l’autre, mais le principal est là : les annonces sont gratuites, le contact direct entre vendeur et acheteur, et souvent des prix très bas ! Le gros avantage ici, c’est qu’on est sur de l’extra-local ! Cela va parfois même jusqu’à se limiter à votre quartier ! De quoi être sûr de ne pas avoir 30 kilomètres à faire pour une robe à 2€ pour votre petite fille !

Conclusion

Que ce soit Le bon coin, Price minister ou Facebook, il y a forcément une solution taillée sur mesure pour revendre vos objets d’occasion. De quoi leur donner une seconde vie sans vous prendre la tête. Avez-vous essayé ces solutions ? Quels sont vos conseils, vos questions ? N’hésitez pas à commenter, et bien sûr, à partager !