Imprimante 3D : PLA ou ABS ?

Lorsqu’on débute en impression 3D, la première chose qu’on se demande (en tout cas en ce qui me concerne, mais je pense ne pas être le seul), c’est : qu’utiliser comme matériau ? La plupart des gens utilisent du PLA, mais quels sont ses avantages sur l’ABS ? Et ses inconvénients ?

abs vs pla

2 matériaux, 2 façons d’imprimer

Tout va d’abord être une question de température. Le PLA a une température optimale d’utilisation entre 190 et 210°c, là ou l’ABS se comporte mieux aux alentours de 240°c. Mais les différences ne s’arrêtent pas là.

En effet, le PLA a besoin d’un refroidissement rapide une fois sorti de la buse, faute de quoi il va se déformer, le modèle imprimé se retrouvera difforme. Un ventilateur situé autour de la buse devient alors indispensable pour refroidir le plastique sitôt sorti.

ventil

A l’inverse, l’ABS va se déformer s’il est trop vite refroidi, c’est un matériau qui a besoin de chaleur pour conserver sa forme, suivi d’un refroidissement lent. Ainsi, le ventilateur de la buse ne doit surtout pas être utilisé. Idéalement, même, afin de garder un maximum de chaleur, l’imprimante devra être cloisonnée afin de conserver l’air chaud autour du modèle.

Warping, au secours !

Une autre différence entre ces deux matériaux est le warping, autrement dit le modèle qui se décolle du plateau, notamment dans les coins. L’ABS y est très sujet, le PLA moins. L’usage du plateau chauffant sera donc indispensable pour le premier, et à une température assez élevée (90°c minimum). De plus, l’usage du brim, voire du raft (techniques utilisées dans le logiciel de tranchage) s’avère souvent indispensable. On usera de plus de l’usage d’un adhésif pour s’assurer que le modèle adhère bien au plateau :

  • Laque à cheveux
  • Colle UHU en stick
  • Jus d’ABS (ABS dissous dans de l’acétone et étalé au pinceau sur le plateau)

Image de 3DRuck.com

Image de 3DRuck.com

Le PLA, lui, est beaucoup moins sujet au warping, et on peut même s’abstenir de faire chauffer le plateau.

Finition des modèles

C’est là le gros avantage de l’ABS : il est facile de le rendre lisse. Pour cela, vous pourrez utiliser de la vapeur d’acétone (méthode rapide en faisant chauffer l’acétone, ou lente à froid) dans un conteneur fermé. Vous n’aurez alors même pas d’huile de coude à user, le lissage va se faire naturellement, il vous faudra juste un peu de patience.

Pour le PLA, en revanche, pas de miracle, il va falloir poncer !

Enfin, des origines différentes

Pour finir, l’ABS est un produit d’origine pétrolière, alors que le PLA est d’origine végétale. Ainsi, les vapeurs dégagées par l’ABS seront plus nocives, le PLA, quant à lui, est recyclable, et même compostable ! De quoi faire pencher la balance pour nombre de personnes sensibles à l’environnement.

En conclusion

Je pense que le PLA a de sérieux atouts à faire valoir sur l’ABS : moins sensible au warping, plus facile à travailler, recyclable, moins nocif… L’ABS a pour loi sa facilité de lissage, mais est-ce vraiment cela qui fera pencher la balance ? Moi j’ai choisi, même s’il me reste quelques rouleaux d’ABS à écouler…