Facebook, tu fais ch….

Bon sang, Facebook, à quoi tu joues ? T’as décidé de me faire des misères ou quoi ?

Un retour difficile

Ce blog est resté inactif pendant quelques mois, mais la reprise ne s’est pas faite en douceur. Car si Facebook ma permis (un peu) de faire connaître ce petit site, il a aussi décidé de me mettre des bâtons dans les roues pour son retour en ligne.

En effet, j’ai été surpris, il y a quelques semaines, de constater que Facebook avait blacklisté Techno-Bidouille. Ce qui signifie qu’il était impossible de poster un lien vers un article de ce blog. Selon Facebook, Techno-Bidouille enfreignait les standards de communauté du réseau social.

Je me suis alors demandé en quoi Techno-Bidouille enfreignait ces standards. Pas d’incitation à la haine, à la violence, pas de racisme, d’incitation au viol, au terrorisme, au piratage, même pas de gros mots ! Mais alors, Facebook, tu veux quoi ? Ça ne peut être qu’une erreur ! Et bien entendu, Facebook ne donne aucune justification. T’es banni, basta.

Je signale donc l’erreur au support (injoignable ceci étant dit). Après une bonne dizaine de jours de harcèlement, après m’être fait jeter par une première interlocutrice lors d’un chat de support, je finis par tomber sur une personne compréhensive qui fait ce qu’il faut pour que mon blog ne soit plus blacklisté. Et afin de mettre toutes les chances de mon côté, j’en profite pour changer de nom de domaine : techno-bidouille.fr devient technobidouille.info.

Et il est de nouveau sur les rails, tout roule.

Belote, et rebelote…

Mais voilà qu’hier, le blog se retrouve à nouveau blacklisté. Hey, c’est bon, là, faut peut-être pas pousser mémé dans les orties, ça commence à bien faire. Donc à nouveau, Techno-Bidouille enfreint les standards de communauté, et à nouveau aucune justification. Ho, ça va aller, là ? Qu’est-ce que je t’ai fait pour que tu m’en veuilles à ce point ? T’as décidé de faire chier les petits blogueurs ?

Et comme si ça ne suffisait pas, un autre compte Facebook, lié à une autre activité qui démarre, se retrouve bloqué, également sans aucune justification. Hey, ça picole dur chez les modérateurs de Facebook, ou bien c’est votre algorithme qui a fumé la moquette ?

… et dix de der

Du coup, je vais reprendre la solution de dépannage que j’utilisais lors de mon retour : utiliser Twitter comme intermédiaire pour ceux qui me suivent sur Facebook. Oui, ça vous gave de faire deux clics au lieu d’un pour arriver sur mon blog, et moi ça me gave de vous infliger ça. Mais bon, c’est vraiment pas ma faute…

Bref, Facebook, tu fais chier.

Laisser un commentaire