Domotique : cloud ou local ?

La question se pose souvent en domotique : la box doit-elle fonctionner sur le cloud ou en local ? Nous allons voir les avantages et les inconvénients de chacun.

Les box domotique fonctionnent selon deux principes : via le cloud, ou en local. Via le cloud, la box va tirer ses informations depuis un serveur situé sur le web. En local, la box est totalement autonome. Alors, l’un est-il vraiment mieux que l’autre ?

domotique local vs cloud

Le cloud

Via le cloud, on le disait à l’instant, la box va chercher ses informations sur internet. Réglages, équipements, scénarios, tout y est. C’est une très bonne chose en cas de plantage, car une restauration sera facile, il n’y aura même certainement rien à faire, cela se fera tout seul. De la même manière, le plus souvent, c’est l’équipementier qui se chargera de la maintenance, vous n’aurez donc rien à faire pour les mises à jour qui seront automatiques.

Mais en cas de perte de connexion internet, vous l’aurez deviné, les choses se gâtent. Les box seront partiellement fonctionnelles, ayant enregistré leurs réglages depuis la dernière connexion, mais certaines fonctions seront inopérantes. Dans le pire des cas, les box seront totalement inopérantes. Petit exemple : je n’ai actuellement pas de connexion internet fixe : ma Somfy box fonctionne en partie, je peux lancer des scénarios via mes lanceurs de scénarios, mais les commandes basées sur l’éphéméride, par exemple, sont inopérantes. Mais cela peut être pire : le constructeur peut cesser son activité, comme on l’a vu récemment avec Zodianet. Et à moins qu’un ange gardien puisse reprendre les rênes, la box devient un joli presse-papier.

En local

En local, tout est chargé sur l’appareil, comme les box Fibaro ou Jeedom. La box est alors totalement indépendante, et pourra fonctionner sur un réseau sans connexion internet. Hormis toutes fonctions liées au scraping (récupérations d’infos sur internet), la box pourra alors fonctionner sans aucun problème. Mais contrairement aux box fonctionnant sur le cloud, la maintenance sera bien souvent à la charge de l’utilisateur : il aura l’information sur la disponibilité des mises à jour, mais c’est à lui qu’il appartiendra d’appuyer sur le bouton. De la même manière, il aura tout intérêt à faire des sauvegardes régulières, car en cas de réinitialisation, à défaut de backup, tout sera à refaire, ce qui peut être embêtant si on a beaucoup d’équipements et de scénarios à paramétrer.

Alors, ma domotique, avec cloud ou en local ?

Perso, je ne connais pas toutes les box, et il y en a probablement qui savent marier le meilleur des deux mondes. Si vous en connaissez, n’hésitez pas à me les signaler. Mais à part ça, il n’y a pas vraiment un système meilleur que l’autre. J’aurais tendance à dire qu’une personne qui aime la technique ira plus facilement vers une box fonctionnant en local, alors qu’un néophyte se tournera vers une box fonctionnant sur le cloud. La difficulté d’utilisation n’est pas la même, et bien souvent, les box autonomes donnent plus de latitude à l’utilisateur quant à la personnalisation. Pour finir, je dirais que c’est aussi une question de préférences, certains n’ont pas envie de se prendre la tête, et donc iront spontanément vers du cloud. Et puis, il y a ceux qui s’en foutent complètement…